Une piscine dans ma maison

Après avoir passé une grande partie de l’été à barboter dans
des piscines, à y nager, à y discuter, sous le soleil, les bassins me manquent.

Évidemment, pour combler ce manque, je pourrais me rendre à
la piscine municipale la plus proche. Après tout, elle se trouve à moins de 100
mètres. Mais non, je suis trop frileuse. Je préfère rêver.

Je préfère rêver devant ces piscines intérieures toutes plus
impressionnantes et majestueuses les unes que les autres. Je préfère rêver que
j’y plonge, que j’y nage alors qu’il neige dehors, plutôt que de penser aux
inconvénients qu’il y a à posséder un bassin dans la maison, par exemple à l’odeur
de chlore.

Et vous, rêvez-vous d’une piscine intérieure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *