Une cuisine ouverte réussie : la recette en 5 étapes

La simple appellation de cuisine ouverte suggère plaisir et convivialité. Attention cependant. Une cuisine ouverte mal conçue peut vite virer au cauchemar.

Voici les ingrédients d’une cuisine ouverte réussie.

1. Organiser sa cuisine ouverte à partir du triangle d’activité. Pour simplifier les déplacements, et les réduire, les pôles préparation, cuisson et lavage doivent être bien définis.

2. Choisir des revêtements faciles à vivre. Revêtements de sol, de mur, de plan de travail et de crédence doivent être faciles d’entretien pour ne pas passer ses journées à nettoyer. Les revêtements les plus pratiques : du carrelage pour le sol ; du verre, du carrelage ou du stratifé pour la crédence ; du verre, de l’inox ou du stratifé pour le plan de travail.

3. Prévoir de nombreux rangements, de préférence fermés. C’est indispensable pour masquer le désordre. Ces rangements seront choisis en harmonie avec le reste de la pièce pour créer une unité visuelle entre l’espace cuisine et l’espace de vie.

Carrelage et verre, deux matériaux qui facilitent le nettoyage d’une cuisine ouverte. Cuisine Carat. Lapeyre. www.lapeyre.fr

4. Préférer des appareils électroménagers silencieux afin que le bruit de la hotte ou du lave-vaisselle ne masque pas les conversations du salon.

5. Veiller à la sécurité. Puisque la cuisine est ouverte aux enfants, des précautions s’imposent donc pour éviter les accidents domestiques : fours à porte froide ou implantés en hauteur ou barrières de protection devant les plaques de cuisson. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *