Tout savoir sur le papier peint

Le choix du motif, de la couleur
du papier peint, est parfois cornélien. Sans compter qu’entre papier peint
traditionnel, vinyle, expansé, intissé, il est parfois difficile de s’y
retrouver.

Commençons par le papier peint
traditionnel.

Peu épais donc fragile, il craint
l’humidité et les taches. On l’utilise donc de préférence dans les chambres ou
pièces peu fréquentées.

La qualité d’un papier peint
traditionnel dépend de son grammage, c’est-à-dire de son poids au m2.

Le papier peint vinyle

Comme son
nom l’indique, il comporte en surface une fine couche de PVC qui le rend
imperméable et très résistant.

Le vinyle peut investir toutes
les pièces, le salon comme les chambres d’enfants ou la cuisine. Il se nettoie
à l’éponge humide.

Le vinyle expansé

Le vinyle expansé associe un
support papier et une couche de PVC ayant reçu des encres qui, sous l’effet de
la chaleur, ont gonflé et créé du relief.

Le vinyle expansé est épais et
donc résistant. Son épaisseur lui permet de masquer les petites irrégularités
du support.

Le papier peint intissé

Le papier peint intissé permet
lui aussi de masquer les petites fissures sur les murs mais il est en plus
facile à poser. Il se compose en effet de deux couches, une couche de surface
décorée, en vinyle ou papier, et d’un support non-tissé. Pour le poser, il
suffit d’encoller le mur avec une colle spéciale intissé. Les découpes
s’effectuent au cutter directement sur les murs car l’intissé ne se déchire
pas. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *