Tout savoir pour bien ranger sous les combles

Pente de toit, circulation de la
lumière, hauteurs variables, contraintes de poids… Aménager les combles n’est
pas chose aisée et ranger l’est encore moins, les meubles classiques ne
trouvant pas toujours leur place sous les toits.

Mais des solutions de rangement
sous les combles existent. Elles permettent même d’exploiter les contraintes
des lieux et de gagner quelques précieux centimètres carrés.

Ranger en hauteur

Les espaces sous les toits
présentent de grandes hauteurs sous plafond qu’il serait dommage de ne pas
exploiter. Pourquoi ne pas y aménager, sur mesure, une bibliothèque montant
jusqu’au faîtage ou créer un dressing fermé par des portes coulissantes.

Ranger en soupente

En dessous de 1,80 m de hauteur,
l’espace n’est pas habitable. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne doit pas être
utilisé. Au contraire, même. Il peut être exploité pour créer des rangements
fermés ou ouverts, mobiles ou fixes, dont la profondeur dépend de la pente du
toit.

Ranger en structurant l’espace

Sous les toits, on a toujours
tendance à limiter le cloisonnement afin de ne pas entraver la circulation de
la lumière. Des meubles séparateurs permettent de délimiter les différents
espaces tout en offrant des rangements. D’une hauteur de 1,50 m environ, ils
s’ouvrent des deux côtés et suivent éventuellement la pente du toit.

Quelques idées pour bien ranger sous les combles.

Et vous, vivre sous les toits, ça vous tente ?  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *