Les États-Unis et la Chine concluent un accord commercial de phase 1

Les meubles fabriqués en Chine continueront de faire face à des tarifs de 25% sur la base d'une analyse préliminaire d'un accord commercial de phase un conclu vendredi entre la Chine et les États-Unis.

Selon une déclaration du représentant américain au commerce, quelque 250 milliards de dollars de produits fabriqués en Chine continueront de faire l'objet de droits de douane de 25%. Cette liste comprend environ 200 milliards de dollars de produits, y compris des meubles. 120 milliards de dollars supplémentaires de marchandises seront soumis à des droits de douane de 7,5%.

Selon l'USTR, l'accord conclu entre les deux pays nécessite des réformes structurelles et d'autres changements au «régime commercial économique de la Chine dans les domaines de la propriété intellectuelle, du transfert de technologie, de l'agriculture, des services financiers, des devises et des devises».

Il comprend également un engagement que la Chine effectuera «des achats supplémentaires substantiels de biens et services américains dans les années à venir».

"Le président Trump s'est concentré sur la conclusion d'un accord de phase un qui apporte des changements structurels significatifs et pleinement exécutoires et commence à rééquilibrer les relations commerciales entre la Chine et les États-Unis", a déclaré le représentant américain au commerce, Robert Lighthizer. "Cet accord sans précédent atteint ces objectifs très importants et n'aurait pas été possible sans le leadership fort du Président."

"L'annonce d'aujourd'hui d'un accord de phase 1 avec la Chine est un autre pas en avant important dans l'avancement du programme économique du président Trump", a ajouté le secrétaire au Trésor, Steven Mnunchin. «Grâce au leadership du président, cet accord historique marque un progrès critique vers une relation commerciale plus équilibrée et des conditions de concurrence plus équitables pour les travailleurs et les entreprises américains.»

Je m'appelle Tom Russell et je travaille chez Furniture / Today depuis août 2003. Depuis, je couvre le côté international de l'entreprise d'un point de vue logistique et d'approvisionnement. Depuis lors, j'ai également visité plusieurs salons du meuble et usines de fabrication en Asie, ce qui m'a aidé à me faire une idée de l'industrie dans cette partie du monde. Alors que je continue de couvrir le volet importation de l'entreprise, je suis impatient de développer cette base de connaissances par le biais de conversations avec des représentants de l'industrie et de futures visites d'usines à l'étranger. De temps à autre, je déposerai des nouvelles et d'autres perspectives de l'industrie en ligne et, comme toujours, j'accueillerai votre réponse à ces messages Web.