La peinture de A à Z (ou plutôt de A à P)

La peinture est le moyen le plus simple et le plus rapide pour métamorphoser la décoration d’une pièce d’un simple coup de baguette magique, ou plutôt de pinceau. Mais attention, la magie n’opère que si la peinture est adaptée au support.

Alors, quelle peinture choisir ? Une peinture acrylique, une peinture glycérophtalique ? Les rayons des grandes surfaces de bricolage sont si fournis qu’il est parfois difficile de s’y retrouver.

Tour d’horizon du vocabulaire de la peinture, pour bien choisir et donc bien réussir la métamorphose de son intérieur.

Aspect. L’aspect d’une peinture peut-être mat, satiné ou brillant.

Les peintures mates, plus couvrantes, masquent les petits défauts du support mais elles sont plus fragiles.

Les peintures brillantes mettent en valeur la surface mais elles exigent une préparation irréprochable du support.

Les peintures satinées combinent les avantages des peintures mates et brillantes. Elles sont couvrantes comme les mates et réfléchissent la lumière comme les brillantes.

Composé organique volatil ou COV. Nocifs pour l’air et la santé, les COV se développent dans l’atmosphère au moment de l’évaporation des solvants organiques contenus dans les peintures.

L’Union Européenne a adopté en 2004 une directive selon laquelle le taux de COV ne doit pas dépasser 30g/l pour les peintures mates et 100 g/l pour les brillantes.

Couche d’impression. Il s’agit de la couche de préparation destinée à uniformiser le support avant application de la couche finale.

Ecolabel et label NF Environnement. Les peintures labellisées NF Environnement ou Ecolabel garantissent un faible taux de COV, l’absence de métaux lourds, une production limitée de déchets au cours du processus de fabrication.

Attention, certaines peintures non certifiées peuvent offrir des caractéristiques similaires, voire supérieures. La labellisation est en effet le résultat d’une démarche volontaire du fabricant.

Lessivabilité. Lorsque la peinture est dite lessivable, elle peut être nettoyée avec beaucoup d’eau et éventuellement un détergent doux. Au contraire, une peinture lavable ne supportera qu’un coup d’éponge humide.

Peinture acrylique. Une peinture acrylique est une peinture en phase aqueuse dont liant est une résine acrylique. Dépourvue d’odeur, elle sèche rapidement par évaporation de l’eau qu’elle contient. Les outils se nettoient à l’eau. Inconvénient, elle peut exiger un nombre de couches important pour un rendu parfait.

Peinture glycérophtalique. Une peinture glycéro est une peinture en phase solvant à base de résine alkydes dont le solvant est le white-spirit. Parce qu’elle sèche par évaporation des solvants organiques qu’elle contient, il est important de bien aérer pendant l’application. Elle possède néanmoins des avantages parmi lesquels un fort pouvoir opacifiant et un rendu parfait.

Peinture monocouche. Une peinture monocouche est une peinture au fort pouvoir opacifiant. Si théoriquement une seule couche suffit, une seconde couche peut s’avérer utile selon l’état du support.

Peinture naturelle. Les peintures naturelles, à base d’huile de lin ou de ricin et de pigments minéraux, et dépourvues de siccatifs, peuvent être considérées comme des produits parfaitement écologiques. Moins brillantes car à base de pigments naturels, disponibles dans une palette de teintes plus réduites, ces peintures séduisent néanmoins leur haut rendement et leur fort pouvoir couvrant.

Pigments. Les pigments sont des poudres minérales ou synthétiques destinés à colorer les peintures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *