La course contre la montre

Il y a d’abord les enfants, qui passent en premier, ex æquo avec
mon mari bien aimé.

Il y a la maison, la cuisine et tout ce qui en découle.

Il y a mon travail, mes traductions, mes articles.

Il y a l’école, les cours de violon, l’orchestre, la chorale
et le solfège pour l’un. Il y a le collège, la danse, le théâtre et l’anglais
pour l’autre.

Il y a aussi les loisirs des grands, les concerts, la
couture, la recherche d’une maison de campagne.

Il y a des semaines de sept jours seulements, des journées
de vingt-quatre heures, et il y a l’horloge dont les aiguilles semblent courir
à toute allure.

Et il y a le blog. Ce blog qui pendant quelques semaines
risque de subir les conséquences de ma course (perdue) contre le temps. Mais je
ne m’avoue pas vaincue. Au contraire, j’ai bien l’intention de gagner cette
fameuse course contre la montre.

Et vous, vous sentez-vous parfois dépassés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *