Et si on aménageait les combles ?

Vivre sur les toits… Une
perspective qui fait souvent rêver. On imagine un espace atypique, cosy, une
charpente apparente, un puits de lumière…

Oui, vivre sur les toits est une
perspective séduisante. Mais pente du toit, hauteurs variables, situation des
entrées de lumière… Les contraintes architecturales sont nombreuses sous les
combles, d’où un aménagement plus difficile que dans un appartement classique.

Pour vous aider, je vous propose aujourd’hui quelques idées d’aménagement.

Un salon sous les combles

La pièce de vie d’un appartement
sous les combles exige de la lumière et de l’espace. On privilégie donc un
espace central avec peu de cloison mais un éclairage maximal, avec de larges fenêtres.

Les fauteuils et canapés peuvent
sans problème être placés en soupente car la hauteur d’une personne assise n’excède
pas 1,20 m. Quant aux hauteurs inférieures, elles peuvent accueillir des
rangements.

Une cuisine sous les combles

Une cuisine sous les toits
privilégie les meubles bas et les étagères à la place des meubles hauts
traditionnels.

S’ils sont implantés en soupente,
les meubles bas peuvent être plus profonds que les traditionnels 60 cm. Mais il
faut alors prévoir des tiroirs ou des rangements télescopiques pour éviter de
se faire mal au dos à chaque utilisation.

Les espaces d’une hauteur sous
plafond de 2 mètres au moins sont à réserver aux plans de travail et aux
activités exigeant une station debout. L’espace en soupente peut lui accueillir
le coin repas.

Une salle de bains sous les
combles

Une douche exige une hauteur sous
plafond de 2 m minimum sur une largeur de 60 cm tandis qu’une baignoire peut
s’implanter en soupente, parallèlement ou en épi.

Comme en cuisine, le plan de
toilette exige une hauteur de 2 m minimum pour éviter tout risque de bosse.

Une chambre sous les combles

Contrairement aux pièces de vie,
une chambre peut se contenter de hauteurs de 1,20 à 1,50 m au-dessus du lit.
Elle peut aussi se contenter d’une arrivée de lumière réduite.

Pour exploiter au maximum
l’espace, une astuce : monter le lit sur roulettes. Le jour, il roule en
soupente, libérant ainsi la place et facilitant la circulation. La nuit, il
prend sa place au milieu de la pièce.

Et vous, rêvez-vous de vivre sous les toits ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *